inculquer

inculquer [ ɛ̃kylke ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1512; lat. inculcare, de calcare « fouler », de calx, calcis « talon »
Faire entrer (qqch.) dans l'esprit d'une façon durable, profonde. apprendre, enseigner; graver, imprimer (dans l'esprit). Ces préceptes lui ont été inculqués dès l'enfance. « on leur avait inculqué de bons principes » (Villiers). Inculquer à qqn que (et indic.). Action d'inculquer (INCULCATION n. f. , 1588 ).

inculquer verbe transitif (latin inculcare, fourrer) Faire entrer quelque chose dans l'esprit de quelqu'un, le lui imprimer fortement : Inculquer le goût de la lecture à ses enfants.inculquer (synonymes) verbe transitif (latin inculcare, fourrer) Faire entrer quelque chose dans l'esprit de quelqu'un, le lui imprimer...
Synonymes :
- imprégner

inculquer
v. tr. Imprimer dans l'esprit de manière profonde et durable. Inculquer à qqn les rudiments de l'hygiène.

⇒INCULQUER, verbe trans.
Graver quelque chose (dans l'esprit de quelqu'un); enseigner quelque chose d'une façon durable. Synon. fixer, imprimer. Inculquer une opinion, une vérité, des habitudes. Un bon moyen pour inculquer aux Français une langue étrangère serait de les envoyer faire leurs études à l'étranger (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 79). De vieux précepteurs (...) avaient tenté de lui inculquer quelques rudiments de calcul et d'orthographe (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 78) :
Notre malheur, c'est qu'on nous inculque dès l'enfance des idées, des croyances et des soucis d'outre-tombe, par où notre nature est faussée à jamais : car ces pensées et ces terreurs, on ne s'en affranchit plus...
LEMAITRE, Contemp., 1885, p. 133.
Absol., rare. Le Christ inculque avec force (MICHELET, Journal, 1844, p. 559).
Emploi pronom. passif. Les proverbes s'inculquent facilement dans la mémoire (Ac. 1835-1935).
REM. Inculcation, subst. fém., rare. Action d'inculquer (quelque chose); résultat de cette action. Si l'on doit parler de culture « populaire » (...) ce n'est pas dans l'art qu'il faut en chercher le modèle. Bien plus, c'est probablement la résistance à l'inculcation d'un tel modèle, sous la forme de la culture de masse ou de la culture « cultivée », qui mesure la force de cette culture populaire (Le Monde, 20 déc. 1979, p. 17).
Prononc. et Orth. : [], (il) inculque []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1512 part. passé adj. (J. LEMAIRE DE BELGES, Illustrations de Gaule, éd. J. Stecher, t. 1, p. 246); 1532 inculcer (RABELAIS, Pantagruel, éd. V.L. Saulnier, chap. 6). Empr. au lat. inculcare « faire pénétrer », proprement « fouler », dér. de calx, calcis « talon ». Fréq. abs. littér. : 186.

inculquer [ɛ̃kylke] v. tr.
ÉTYM. 1512, p. p.; inculcer, 1532, Rabelais, in T. L. F.; lat. inculcare « fouler; faire pénétrer dans; inculquer », de in- (→ 2. In-), et calcare « fouler, piétiner », de calx, calcis « talon ». → Calcanéum, calcéolaire.
Faire entrer (une chose) dans l'esprit de qqn d'une façon durable, profonde. Apprendre, enseigner, graver, imprimer (dans l'esprit). || Répéter une chose à qqn pour la lui inculquer. || Ces préceptes, ces sentiments lui ont été inculqués dès l'enfance (→ Fesser, cit. 3). || Inculquer une vérité, une opinion à qqn (→ Mass-media, cit. 2, Beauvoir). || Inculquer à des élèves des éléments d'algèbre. || Inculquer à qqn que (et l'indic.).
1 (…) obligé de parler plusieurs fois d'une doctrine pour l'inculquer (…)
Fénelon, Télémaque, X.
2 Dans cet essai de la manière d'inculquer aux enfants les notions primitives, on voit comment l'idée de la propriété remonte naturellement au droit du premier occupant par le travail.
Rousseau, Émile, II.
3 Le dogme de sa suprématie fut inculqué au comte Victurnien dès qu'une idée put lui entrer dans la cervelle. Hors le Roi, tous les seigneurs du royaume étaient ses égaux. Au-dessous de la noblesse, il n'y avait pour lui que des inférieurs (…)
Balzac, le Cabinet des Antiques, Pl., t. IV, p. 354.
4 (…) on leur avait inculqué de bons principes et, tôt ou tard, une première éducation, basée sur des principes solides, porte ses fruits.
Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels, p. 12.
5 Ce bon et sain programme de l'existence, que mes professeurs m'inculquèrent, je n'y ai jamais renoncé.
Renan, Souvenirs d'enfance…, III, I.
6 (…) ce que j'ai voulu inculquer avant tout en ce livre, c'est la foi à la raison, la foi à la nature humaine.
Renan, l'Avenir de la science, Œuvres, t. III, p. 1074.
7 Il m'inculqua les principes d'une piété éclairée.
France, la Rôtisserie de la reine Pédauque, IV, Œ., t. VIII, p. 26.
8 Goethe ne veut ni nous surprendre ni nous en imposer, mais nous persuader doucement; nous inculquer le sentiment, non d'une obligation morale, d'un devoir, mais d'un savoir et d'un pouvoir (…)
Gide, Attendu que…, p. 107.
Absolument :
9 (…) il aime à répéter pour inculquer.
Voltaire, De quelques niaiseries, III.
——————
s'inculquer v. pron.
|| « Les proverbes s'inculquent facilement dans la mémoire » (Académie).
——————
inculqué, ée p. p. adj.
|| Principes inculqués.
DÉR. V. Inculcation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inculquer — INCULQUER. v. a. Repeter, redire, rebattre souvent une chose à quelqu un, afin de luy imprimer dans l esprit. Il luy faut inculquer cette maxime …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inculquer — Inculquer, Inculcare …   Thresor de la langue françoyse

  • inculquer — (in kul ké), j inculquais, nous inculquions, vous inculquiez ; que j inculque, que nous inculquions, que vous inculquiez, v. a. 1°   Faire entrer une chose dans l esprit à force de la répéter. •   Les comparaisons dont il se servait tendaient… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCULQUER — v. a. Imprimer une chose dans l esprit de quelqu un à force de la répéter. Il faut lui inculquer cette maxime, cette vérité. Cette opinion est profondément inculquée dans leurs esprits.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Les proverbes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INCULQUER — v. tr. Imprimer fortement une chose dans l’esprit de quelqu’un à force de la répéter. Il faut lui inculquer cette vérité. Cette opinion est profondément inculquée dans leurs esprits. Les proverbes s’inculquent facilement dans la mémoire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inculcation — inculquer [ ɛ̃kylke ] v. tr. <conjug. : 1> • 1512; lat. inculcare, de calcare « fouler », de calx, calcis « talon » ♦ Faire entrer (qqch.) dans l esprit d une façon durable, profonde. ⇒ apprendre, enseigner; graver, imprimer (dans l esprit) …   Encyclopédie Universelle

  • Droit à l'éducation — Le droit de toute personne (enfant via les droits de l enfant, ou adulte) à l éducation est l un des droits de l homme, parfois qualifié de « deuxième génération ». Ce droit a été consacré dans la Déclaration universelle des droits de l …   Wikipédia en Français

  • inculca — INCULCÁ, incúlc, vb. I. tranz. (livr.) A întipări în mintea cuiva, prin repetare, o idee, o concepţie etc. – Din fr. inculquer, lat. inculcare. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  inculcá vb., ind. prez …   Dicționar Român

  • Accès à l'éducation — Éducation Ces moyens mnémotechniques mis à disposition des enfants visitant le Field Museum de Chicago permettent d apprendre les pays formant l Asie et leurs contours géographiques …   Wikipédia en Français

  • Education — Éducation Ces moyens mnémotechniques mis à disposition des enfants visitant le Field Museum de Chicago permettent d apprendre les pays formant l Asie et leurs contours géographiques …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.